Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Mobilités et Infrastructures

Point d’étape sur la déviation sud-ouest d’Évreux

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 septembre 2018
Cliquez sur l'image : De gauche à droite : Patrick BERG, Fabienne BUCCIO, Thierry COUDERT et Sylvain BOREGGIO en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image : De gauche à droite : Patrick BERG, Fabienne BUCCIO, Thierry COUDERT et Sylvain BOREGGIO

Fabienne BUCCIO, Préfète de la région Normandie et Préfète de la Seine-Maritime, Thierry COUDERT, Préfet de l’Eure, Sylvain BOREGGIO, Premier Vice-Président d’Évreux Portes de Normandie, Patrick BERG, Directeur Régional de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, en présence des services de l’État, du Conseil régional de Normandie et du Département de l’Eure se sont réunis le 12 septembre dans la préfecture de l’Eure pour faire le point sur l’avancement des travaux de réalisation de la déviation sud-ouest d’Évreux et les travaux restant à réaliser.

Cette infrastructure routière permettra l’achèvement de la déviation de l’agglomération d’Évreux par la route nationale 13. Elle consiste en la réalisation de 7,3 kms de voie express à 2x2 voies qui reliera la déviation sud-est (N 1013) depuis sa terminaison actuelle (giratoire des Fayaux) à la déviation de Parville. La maîtrise d’ouvrage est assurée par la préfète de la région Normandie, et, sous autorité, par la DREAL Normandie, assistée de la Direction des Routes du Nord-Ouest.

Les travaux en cours ont pour objectif d’assurer la continuité vers l’ouest des sections existantes de la déviation d’Évreux et d’alléger notablement le trafic interne sur les voies urbaines d’Évreux. Elle conduira à envisager de nouvelles perspectives de réaménagement et de développement du centre-ville d’Évreux en assurant une meilleure desserte des zones d’activités tout en diminuant les nuisances liées au trafic routier dans l’agglomération.

L’opération intègre un haut niveau d’exigence environnementale et paysagère. Des mesures de reboisement ont déjà été opérées et d’autres actions de reboisement sont prévues. Le préfet de l’Eure anime tous les ans le comité de suivi de la mise en œuvre des engagements de l’État en matière environnementale et paysagère, avec les partenaires du territoire, notamment les élus des communes concernées, et les associations environnementales. Le comité de suivi s’est réuni le 14 novembre 2017.

En 2019, les travaux se poursuivront avec la construction des ouvrages de franchissement de la vallée de l’Iton, qui comporte un viaduc d’une longueur de 210 mètres.

La déviation d’Évreux est une opération partenariale inscrite au CPER 2015-2020 pour un montant évalué à 115 millions d’euros. Les contributeurs financiers sont l’État pour 58,6%, la Région 27,7%, Évreux Portes de Normandie 7,4% et le Département de l’Eure 6,3%.

La mise en service de l’infrastructure est prévue à horizon 2024.