Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Mobilités et Infrastructures

Le transport de marchandises dangereuses (TMD) dans la région Normandie

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 novembre 2020
Page de garde de la plaquette

Du fait notamment de son tissu industriel et de l’importance de ses ports, la Normandie est un pôle de génération de marchandises dangereuses.

Si la connaissance des flux est imparfaite, il est établi que les modes massifiés, en premier lieu les oléoducs, ont une grande importance et permettent d’éviter un très grand nombre de transports routiers. Les transports par rail, oléoducs et voie fluviale présentent des aspects positifs du point de vue économie d’énergie, sécurité et préservation environnementale.

Le transport routier de marchandises dangereuses concentre les enjeux de sécurité et d’impact sur les populations ce qui justifie de s’y intéresser particulièrement. En Normandie, le transports sous pavillon étranger est un acteur déterminant, notamment sur les transports de produits chimiques. Le pavillon français semble gagner des parts de marché en tonnage, sur le périmètre de la présente note, depuis 10 ans. Globalement, le tonnage transporté augmente, comme la distance parcourue.

Développer une meilleure connaissance des flux et de leurs déterminants parait essentiel pour traiter au mieux les enjeux induits par ce type de transport, dans les années à venir.

Voir la plaquette : Le transport de marchandises dangereuses (TMD) dans la région Normandie (format pdf - 934 ko - 30/11/2020)