Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau, Nature, Mer et Littoral

Le réseau national d’échouage (RNE)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 septembre 2019 (modifié le 19 septembre 2019)
Logo - Le réseau national d'échouage (RNE)
Le RNE, Réseau National Echouages, mis en place en 1972, est le principal outil de suivi des échouages de mammifères marins. Il a pour objectif d’améliorer la connaissance des populations de mammifères marins et de tortues fréquentant nos eaux par la récolte de données biologiques et écologiques. Il permet aussi de répondre efficacement aux situations d’urgence dans le cas d’échouage d’animaux vivants.

Ce réseau est coordonné par l’Observatoire PELAGIS sous la tutelle du Ministère chargé de l’Environnement.

Dans les faits, une fois le signalement d’un échouage effectué, l’observatoire PELAGIS, qui a constitué un réseau de correspondants locaux sur l’ensemble des façades maritimes françaises pour intervenir en cas d’échouage, dépêche l’un de ses correspondants sur place. Ces derniers peuvent appartenir à des associations, des organismes d’État, des collectivités ou encore être des particuliers bénévoles. Ils sont répartis sur tout le littoral français.

En Normandie, la DREAL joue un rôle d’animation du réseau de correspondants habilités au niveau de la région. Celui-ci se traduit par l’organisation d’une réunion régionale annuelle permettant aux correspondants d’avoir un retour sur le bilan des échouages, d’échanger sur leur expérience, de présenter quelques échouages exceptionnels (cachalot en Estuaire de Seine, Rorqual en Baie des Veys…) et de disposer de matériel adapté (trousses de dissection, congélateur, vêtements de protection…).

Dans le cas d’échouages d’animaux vivants, l’association CHENE (Centre d’Hébergement et d’Etudes sur la Nature et l’Environnement - (http://www.chene.asso.fr)), basée en Seine Maritime, peut être ensuite amenée à prendre le relais pour dispenser aux animaux les soins nécessaires. Ils sont ensuite relâchés dans leur milieu naturel dès que leur état le permet.

La DREAL soutient également des campagnes locales d’information auprès des élus et des professionnels de villes côtières sur la conduite à tenir en cas d’échouage d’un animal mort ou vivant. Des affiches « échouages » réalisées par l’observatoire Pelagis pour sensibiliser le grand public sont diffusées dans ce cadre.

Une journée d’échanges en Seine Maritime a eu lieu en 2018 à l’initiative de l’association Estran. Une autre journée sera organisée, dans le Calvados en 2020, par le Groupe Mammalogique Normand et le CPIE Vallée de l’Orne.