Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Habitat, Aménagement, Construction, Paysages

Le label bâtiment bio-sourcé

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 août 2016

Les objectifs du label Bâtiment Biosourcé

Le label réglementaire d’Etat Bâtiment Biosourcé permet de mettre en lumière la qualité environnementale des bâtiments neufs (ou partie neuve) qui intègrent une part significative de matériaux biosourcés dans leur construction : comme par exemple le bois, le chanvre, la paille, la laine de mouton ou les plumes.

Son champ d’application

Le label réglementaire Bâtiment Biosourcé prévu à l’article R. 111-22-3 du code de la construction et de l’habitation s’adresse à tout maître d’ouvrage de bâtiments non résidentiel, public ou privé neufs (ou partie neuve).

Ce label peut valoriser les performances environnementales de plusieurs typologies de bâtiments : bureaux, commerces, établissements scolaires, de santé, culturels, pénitencier, gares, centres logistique, espaces hôtelier ou de restauration, imprimeries, laboratoires, etc.

L’obtention du label « Bâtiment Biosourcé » est soumise à la justification de la qualité du bâtiment. Il n’est donc accessible qu’en association avec une certification :

  • soit une certification NF HQE™, la certification multicritères de la Haute Qualité Environnementale
  • soit une certification NF HPE, la certification permettant d’obtenir un label HPE (Haute Performance Energétique).

Les Exigences requises

Afin d’obtenir la certification d’une opération, il convient de prouver lors d’audits indépendants la mise en œuvre des exigences requises dans un référentiel « Bâtiment Biosourcé » concernant :

  • Le respect d’un taux minimal d’incorporation au bâtiment de matériaux biosourcés, dotés de caractéristiques minimales
    18 kg/m² de Surface de Plancher pour le niveau 1
    24 kg/m² de Surface de Plancher pour le niveau 2
    36 kg/m² de Surface de Plancher pour le niveau 3

Pour les bâtiments logistique, de transport et d’industrie, les niveaux sont 9 kg/m2 pour le niveau 1 ; 12 kg/m2 pour le niveau 2 et 18 kg/m2 pour le niveau 3.

  • La représentativité des produits dans les familles de produits biosourcés
  • Les exigences liées aux impacts environnementaux et sanitaires des produits de construction biosourcés et mobiliers fixes.