Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Données, Cartes, Publications

La vacance du logement en Basse-Normandie

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 juillet 2015 (modifié le 15 janvier 2016)

En nette hausse depuis 2007, la vacance en Basse-Normandie reste assez faible, notamment dans le Calvados.

Comme en France, la démographie en Basse-Normandie est en pleine mutation. Avec elle, se modifient également les besoins et les attentes des habitants en matière de logement. Vieillissement de la population, décohabitation, allongement de la durée des études, vie en couple, entrée dans la vie active ou conception du premier enfant plus tardifs, augmentation des divorces et des séparations, autant de phénomènes sociétaux qui contribuent à ralentir la croissance démographique mais à augmenter le nombre de ménages, et donc les besoins en logements.

La concentration de l’économie dans les centres urbains et l’attrait du littoral bas-normand pour ses aménités incitent les ménages à s’y établir tout en s’installant à leur périphérie en raison de la pression immobilière.