Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Données, Cartes, Publications

La problématique logement des ménages à faibles ressources en Haute-Normandie

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 novembre 2014 (modifié le 5 avril 2018)

La situation au regard du logement des ménages à faibles ressources reste insuffisamment connue sur le territoire haut-normand. La DREAL participe sur le champ du logement à la prise en compte des populations les plus fragiles. Son rôle est d’apporter de la connaissance et d’appuyer les partenaires locaux qui se mobilisent pour lutter contre les aspects de la précarité liés au logement.
Ce besoin de connaissance a généré cette étude portant sur la problématique logement des ménages « à faibles ressources ». L’objectif de cette observation est de définir un nombre d’indicateurs synthétiques qui tentent de caractériser cette problématique sur le territoire haut-normand.

Afin de réaliser cette étude, la DREAL s’est entourée des partenaires qui, grâce à leurs champs de compétences complémentaires mobilisés autour d’un intérêt commun, ont permis d’impulser cette étude.
Le Comité de pilotage comprend les services de l’État (DREAL, DDTM, DRJSCS, DDCS), les représentants du PDALPD pour le Conseil Général de l’Eure et de la Seine-maritime, les représentants de la communauté de Communes Caux Vallée de Seine, et l’USH Haute-Normandie.

Le Parc Locatif Social est un levier privilégié d’intervention pour faciliter l’accès au logement et exerce une fonction importante sur le territoire haut-normand.
Le parc privé joue également un rôle déterminant pour le logement des ménages à faibles ressources en Haute-Normandie. Près de la moitié des ménages à faibles ressources, qu’il s’agisse des ménages locataires ou propriétaires occupant, sont en effet logés dans le parc privé.

Trois axes sont observés de manière inter-active :

  • les ménages à faibles ressources résidant en Haute-Normandie,
  • les demandeurs de logements sociaux
  • l’offre locative sociale.

L’observation des attributions dans le parc locatif social permet de disposer d’éléments sur les réponses apportées à la demande en logement des publics à faibles ressources dans le parc public. En ce qui concerne le parc privé, l’observation se concentre sur les aides pour l’amélioration du parc privé, aides ciblées sur les ménages modestes.

Les axes d’analyse choisis, les niveaux d’observation permettent de fournir un socle de réponse commun concernant le logement de ménages à faibles ressources en lien avec les politiques sociales du logement. L’étude vise à offrir des éléments de cadrage régionaux et départementaux mais aussi à décliner ces indicateurs sur les territoires.


Télécharger :