Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Grands dossiers

La lettre de l’estuaire N°4 - Décembre 2017

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 février 2018 (modifié le 6 mars 2018)
Page de garde de la lettreLe bon état des eaux de la Seine est un objectif primordial pour les pouvoirs publics. Celle-ci peut être mesurée de bien des façons, notamment par l’étude de certains organismes peu connus du grand public.

Cette quatrième lettre de l’estuaire décrit le benthos, c’est-à-dire les organismes vivant en lien très fort avec le fond des milieux aquatiques. Ceux-ci permettent de suivre non seulement la qualité de l’eau de la Seine, des zones humides et des cours d’eau mais également la qualité des sédiments qui sont constamment remodelés par les marées. Ces organismes gagnent à être connus !

► Pour en savoir plus la Lettre N°4 - Décembre 2017 (format pdf - 1.9 Mo - 20/02/2018)