Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Risques industriels et naturels

Contenu

La DREAL Normandie accompagne l’ouverture d’un nouveau site agro-alimentaire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 juillet 2017 (modifié le 17 juillet 2017)
jpg - 741.3 ko
Cliquez sur l’image - Nouveau site agro-alimentaire dans la Manche

 
La DREAL Normandie a accompagné l’ouverture d’un nouveau site agro-alimentaire dans la Manche. La SCA Maîtres Laitiers du Cotentin avait pour projet la construction d’une nouvelle unité de fabrication de produits laitiers (beurre, crème) afin de fournir le marché chinois en lait UHT infantile.

Mise en service au printemps 2017, la nouvelle usine implantée sur la commune de Méautis dans la Manche, devrait ainsi atteindre en septembre prochain une capacité de production de 700 millions de briquettes UHT de 20 cl par an ; 100 conteneurs vont ainsi être exportés vers la Chine chaque semaine.

La DREAL Normandie a accompagné le porteur du projet tout au long de son développement et de sa concrétisation, afin que cette nouvelle unité industrielle, relevant de la directive 2010/75/UE relative aux émissions industrielles (dite IED), soit implantée et exploitée dans les meilleures conditions de préservation d’un environnement sensible.
La limitation des consommations d’eaux et le traitement des eaux résiduaires produites par l’usine pour leur acceptabilité par le système d’assainissement collectif de la commune de Carentan, constituaient les principaux enjeux environnementaux du projet.
L’inspection des ICPE va exercer un suivi régulier des performances atteintes tout au long de la montée en puissance de la production afin de s’assurer du respect des objectifs fixés.

L’implantation au sein d’une zone bocagère dense dans le Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin a nécessité une attention toute particulière pour maîtriser les interfaces avec le milieu naturel. Les haies périphériques ont été préservées et densifiées et un linéaire de 1700 m de nouvelles haies va être planté en liaison avec le Parc naturel régional en compensation de haies arasées.

Le projet valorise le savoir-faire agro-alimentaire normand, maîtrise son impact environnemental et va dans le sens de l’investissement et de l’emploi  : triplé gagnant  !

Pied de page

Site mis à jour le 26 juillet 2017
Plan du siteMentions légalesSaisir les services de l’ÉtatLien erroné | Authentification | Flux RSS