Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau, Nature, Mer et Littoral

Estuaire de l’Orne : mieux faire connaitre la biodiversité pour la préserver

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er septembre 2020
F. LARREY & Conservatoire du littoral en grand format (nouvelle fenêtre)
F. LARREY & Conservatoire du littoral
 
La Zone de Protection Renforcée (ZPR) du Banc des oiseaux, constitue une zone majeure pour l’alimentation et le repos des oiseaux fréquentant la baie en période de reproduction, de migration et d’hivernage. L’une des espèces "emblématiques" du site est le gravelot à collier interrompu, espèce protégée qui s’y reproduit.

Dans un secteur très fréquenté et où les multiples usages (ramassage de coquillage et salicorne, chasse, activités nautiques, promenade à pied/vélo, kite surf… ) peuvent générer des perturbations pour la faune locale, elle fait l’objet d’une interdiction de fréquentation depuis novembre 2015.
Depuis 2016, un plan de gestion animé par l‘opérateur Natura 2000, le syndicat mixte littoral normand a été mis en oeuvre pour la communication/sensibilisation, pour le suivi scientifique (ornithologique ; hydrosédymentaire) et pour le suivi de fréquentation et de surveillance. Un plan de contrôle piloté par la DDTM a également été mis en œuvre pour le suivi des prescriptions réglementaires (phase pédagogique/ phase contrôle).

Zone de Protection Renforcée du Banc des Oiseaux - (CDL et CD 14) en grand format (nouvelle fenêtre)
Zone de Protection Renforcée du Banc des Oiseaux - (CDL et CD 14)

Depuis le début de l‘été, plusieurs actions ont été mises en œuvre par les acteurs institutionnels et associatifs pour mieux connaître et préserver les enjeux de biodiversité de ce site d’intérêt écologique et limiter l’impact des activités humaines  :

  • Mobilisation des agents de la DDTM 14 début juillet pour des actions de surveillance et de contrôle des réglementations associées ;
  • Mobilisation des agents du département du Calvados le 14 juillet pour des actions de sensibilisation et de surveillance ;
  • Installation de 5 panneaux complémentaires avec mention « accès interdit – zone de quiétude » le 15 juillet dernier, par le Département, afin de rendre plus lisible pour les usagers la limite Nord de cette zone de protection notamment lors des marées basses ;
  • Rehaussement de la clôture en limite Est menée par Ports de Normandie en juillet ;
  • Repositionnement de la bouée avec Croix de Saint-André marquant l’angle nord-ouest du périmètre de la ZPR, menée par Ports de Normandie en juillet ;
  • Mobilisation des agents de l’OFB pour une opération de sensibilisation auprès du grand public le 27 juillet, dans le cadre d’une campagne nationale "l’été de la biodiversité", en présence de représentants des services de l’Etat, du Département et du Conservatoire du littoral ;
  • Observation et suivi ornithologique par le GONm le 11 août : près de 2000 oiseaux en repos sur la ZPR, ainsi que 2 poussins de Gravelot à collier interrompu non volants.

Ces actions seront présentées lors du prochain comité de pilotage Natura 2000 en octobre prochain.