Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Mobilités et Infrastructures

Dieppe : un accès routier plus sûr et plus fluide

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 octobre 2018 (modifié le 16 octobre 2018)
Cliquez sur l'image : Opération d'aménagement à 2 x 2 voies de la RN27 Manéhouville-Dieppe en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image : Opération d’aménagement à 2 x 2 voies de la RN27 Manéhouville-Dieppe

Le comité de pilotage de l’opération d’aménagement à 2 x 2 voies de la RN27 Manéhouville-Dieppe s’est réuni le 18 septembre 2018 sous la présidence de Fabienne BUCCIO, Préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime.

La DREAL Normandie a présenté l’avancement de l’opération qui va permettre de réaliser une liaison routière sûre et fluide sur la totalité de l’itinéraire entre Rouen et Dieppe. Les travaux de terrassements, d’assainissement et de chaussées ont démarré en juillet 2018. Ils finalisent un projet d’infrastructure commencé par l’édification d’ouvrages d’art dont le viaduc sur la Scie et poursuivi par la réalisation des rétablissements de communication des routes départementales et communales.
La mise en service des 7,7 km de cette nouvelle infrastructure est prévue pour fin 2021.

Ce projet routier présente la particularité d’être substantiellement excédentaire en déblais, à hauteur de 650 000 m³. La DREAL a su tirer parti de cette caractéristique peu courante. Elle a mis en en œuvre une démarche partenariale et volontariste sur le plan environnemental en valorisant l’intégralité de ces matériaux auprès des deux maîtres d’ouvrage de projets d’aménagement importants en Seine-Maritime : la réalisation du projet d’aménagement de l’éco-quartier Flaubert sur Rouen (300 000 m³), et la réalisation du projet de zone d’activité logistique et portuaire Port-Jérôme 2, près du Havre (350 000 m³).

Cliquez sur l'image : Le transport des déblais se fait intégralement par mode ferroviaire en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image : Le transport des déblais se fait intégralement par mode ferroviaire



Le transport de ces déblais se fait intégralement par mode ferroviaire, ce qui permet d’éviter une circulation équivalente à 75 000 poids lourds sur les routes de la Seine-Maritime. Les matériaux sont ainsi transportés dans des containeurs spécialement adaptés et posés sur des wagons, qui sont ensuite directement repris et posés sur des camions pour effectuer les deniers kilomètres jusqu’au lieu de déchargement.

Aménagement durable à Rouen et près du Havre, sûreté et fluidité des accès routiers de Dieppe  : une combinaison écologique gagnante  ! L’opération est financée par l’État à hauteur de 63 % et par la région à hauteur de 37 %.

Voir la vidéo : Le fret ferroviaire : la solution pour évacuer les déblais de la RN 27