Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Grands dossiers

Réunion du Conseil de l’Estuaire de la Seine

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 mars 2018 (modifié le 20 mars 2018)
Cliquez sur l'image L'estuaire en aval du Pont de Tancarville (Crédit : DREAL Normandie) en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image L’estuaire en aval du Pont de Tancarville (Crédit : DREAL Normandie)

 
Le Conseil de l’estuaire s’est réuni le 22 février 2018 sous la présidence de Fabienne BUCCIO, Préfète de région Normandie, Préfète de la Seine-Maritime.
 

 
Cette instance de gouvernance créée en 2001 veille à la cohérence de l’ensemble des politiques menées sur l’espace de l’estuaire de la Seine, avec l’objectif de concilier le développement économique du territoire et la préservation des fonctionnalités écologiques.

L’estuaire de la Seine, qui s’étale du barrage de Poses jusqu’à l’embouchure de la Seine, concentre de nombreux enjeux  : la présence de deux pôles urbains d’importance et de deux grands ports maritimes, auxquels s’ajoutent des zones d’activité et des industries d’importance pour la région Normandie ; des zones naturelles remarquables, comme la réserve naturelle nationale de l’estuaire de la Seine, ou la réserve naturelle nationale du marais Vernier. Ces enjeux rendent indispensable une gouvernance basée sur la concertation et le partage, pour permettre aux différents partenaires du territoire de s’approprier les projets et de contribuer à son développement durable.

En 2016, la tenue de la dernière réunion du Conseil de l’estuaire avait permis d’associer pour la première fois les associations représentant les partenaires du territoire et les associations environnementales. Ainsi, les fédérations de chasse, les chambres d’agriculture, les associations d’usagers et d’industriels et les associations environnementales ont rejoint le Conseil de l’estuaire pour être mieux associées aux projets menés sur ce territoire complexe.
Depuis cette réunion, la gouvernance de l’estuaire de la Seine a connu de grandes évolutions, notamment la prise de compétence des collectivités sur la gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations, compétence dite GEMAPI, ainsi que l’adoption de la loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

La composition du Conseil de l’estuaire de février 2018 reflète l’intégration de ces évolutions. Les administrations, les grands établissements publics, les EPCI de l’estuaire, la chambre d’agriculture, les agences d’urbanisme, la communauté scientifique, les associations de protection de la nature et les groupements d’usagers ont confirmé leur mobilisation en participant à cet évènement.

Les grands ports maritimes du Havre et de Rouen ont présenté l’avancement de la mise en œuvre des projets stratégiques, ainsi que les actions menées en faveur des espaces naturels, suscitant un vif intérêt des participant.e.s. Un bilan de la santé environnementale de l’estuaire a également été proposé à l’audience, avec des focus sur les enjeux de biodiversité du territoire et l’état des masses d’eau. En outre, les résultats des travaux menés par la DREAL Normandie concernant l’identification de secteurs potentiels de restauration de la biodiversité ont ouvert des perspectives importantes pour les maîtres d’ouvrage. Cette séance a également permis le lancement des réflexions sur un référentiel partagé des fonctionnalités écologiques de l’estuaire.

La préfète de région a conclu ce Conseil de l’estuaire en soulignant la qualité des travaux conduits et en ivitant à les amplifier. Elle souhaite que cette instance se réunisse dorénavant deux fois par an, avec un premier rendez-vous dédié aux questions stratégiques globales, à l’instar de celui de février 2018, et un second consacré à certains projets et travaux spécifiques.

Dernières réunions du Conseil de l’estuaire
Vous trouverez dans cette rubrique les présentations des dernières réunions du Conseil de l’estuaire de la Seine.