Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Mobilités et Infrastructures

L’échangeur du Hamel

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 janvier 2016

L’aménagement de la RN 13 entre Caen et Cherbourg a fait l’objet d’un avant-projet sommaire d’itinéraire approuvé par décision ministérielle le 26 mars 2004. L’opération concerne une liaison de 111 km aménagée progressivement à deux fois deux voies depuis les années 1970 et présentant des caractéristiques hétérogènes.

Le parti d’aménagement fixé par la décision ministérielle du 26 mars 2004 est celui d’une route à deux fois deux voies à carrefours dénivelés sans accès riverains (excepté pour le tronçon Caen – Carpiquet) qui sera aménagé à 2 fois trois voies sur 1 200 mètres entre l’échangeur du Bessin et l’échangeur de Carpiquet.

La déviation de Bayeux est compatible avec ce parti d’aménagement et ne nécessite aucune intervention.

Les travaux de mise à niveau s’accompagnent par ailleurs de mesures visant à réduire l’impact environnemental de l’infrastructure incluant la réalisation de bassins de traitement des eaux et le traitement ponctuel de nuisances sonores.

L’opération a fait l’objet d’une enquête préalable à la déclaration d’utilité publique fin 2014 puis d’une enquête complémentaire sur la commune de Brix. À l’automne 2005.

Elle a été déclarée d’utilité publique par décret du Conseil d’État le 10 mai 2006.

Décret du Conseil d’État du 10 mai 2006

  Historique et objectifs de l’aménagement

L’aménagement de la RN 13 entre Caen et Cherbourg comprend en particulier la construction d’un échangeur complet sur la commune de Rots, au lieu-dit « le Hamel ». Cet échangeur, de type losane, permet d’assurer un accès direct et sécurisé vers la RN13, en évitant les bretelles d’accès existantes au niveau de Rots ou à l’ouest de Bretteville-l’Orgueilleuse.
Dans un premier temps, seule la bretelle de sortie depuis la RN 13 dans le sens Caen ? Cherbourg sera réalisée. Cette bretelle se situera au droit du passage supérieur (CR38) sur la RN13, entre la zone d’activité de Rots et le centre de Bretteville l’Orgueilleuse.
Cet aménagement a fait l’objet d’un avant-projet en septembre 2014 piloté par la communauté de communes entre Thue et Mue.
Avant-projet sommaire
Les dossiers d’autorisation au titre de la loi sur l’eau et le dossier projet seront élaborés au début de l’année 2016.

Les travaux pourront être lancés en 2017.

  Financement – Attribution de marchés

Le projet de construction de la bretelle de l’échangeur du Hamel (sens Caen ? Cherbourg) est inscrit au contrat de plan Etat-région 2015-2020 pour un montant de 2 M€ financé par l’État.